top of page

L'IEO a écrit à la Première ministre


On reprend depuis le début. A la suite de la censure de la loi Molac par le conseil constitutionnel (21 mai 2021), le conseil de droits de l'homme de l'ONU a formulé des demandes d'éclaircissements auprès du gouvernement, le 31 mai 2022.


lettre Comité droits de l'homme
.pdf
Download PDF • 137KB

Cette demande étant restée sans réponse, l'IEO a écrit à la Première ministre, un an plus tard, en mars 2023.



lettre IEO à PM 15 mars 2023
.pdf
Download PDF • 44KB

L'IEO reçoit une réponse (qui n'en est pas une) du cabinet de la Première ministre et qui renvoie le bébé au ministère de l'Education Nationale.



réponse_première_ministre_lettre IEO
.pdf
Download PDF • 262KB

Le Haut commissariat aux droits de l'homme et l'IEO sont toujours en attente d'éclaircissements de la part du gouvernement français.

4 views0 comments

Comments


bottom of page