Rechercher

Interpelacion deus deputats abans lo vòte a l'Assemblada nacionau lo 13/02


L'Institut d'Estudis Occitans (IEO), membre deu collectiu " Pour Que Vivent Nos Langues ", que sostien la proposicion de Lei " Protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion " deu deputat Paul Molac, amendada en comission cultura lo 5 de heurèr, e qui serà votada a l'Amassada nacionau lo dijaus 13 de heurèr. L'IEO que demanda aus sons aderents e aus simpatisants de la lenga occitana de butar de cap a los lors deputats endé har saber la lor preoccupacion de cap ad aqueste vòte, quitament se la magèr part deus articles pertocant la question de l'ensehament estón arrefusats (que damoran los articles 1, 2 e 8). Qu'es enqüèra possible de votar amendaments, e de pensar a ua futura lei. Que'vs junham a la fin ua letra " tipa " qui se pòt mandar, per cada ciutadan, au son deputat endé sostiéner e har créisher la demanda de la societat civila.


  1. Qu'es rebrembat que l'iniciativa personau qu'es d'autant mei presa en compte per lo/la deputat que lo ciutadant e damòra dens la circonscripcion.

  2. La lista deus deputats occitans e adreças mèl que son de bon trobar a partir deu site internet : https://www.observatori-occitan.org/propositions-de-loi

français

L'Institut d'Estudis Occitans (IEO), membre du collectif " Pour Que Vivent Nos Langues ", soutien la proposition de Loi " Protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion " présentée par le député Paul Molac, et fortement amendée lors de son passage devant la commission culture le 5 février dernier. Celle-ci sera soumise au vote des députés ce jeudi 13 février. L'IEO demande à ses adhérents et à l'ensemble des sympathisants de la langue occitane d'interpeler leur député afin de leur faire savoir l'importance de ce vote malgré l'ampleur des articles rejetés (il ne reste que les articles 1, 2 et 8 et l'ensemble des articles relatifs à l'enseignement ont été rejetés). Il est encore possible de faire des amendements, et de modifier cette loi ou de penser à une suivante.


Vous trouverez ci-dessus une lettre "type" qui peut être envoyée afin d'identifier et faire connaître l'existence réelle d'une demande de la part de la société civile sur cette question.

Nous vous rappelons que ces interpellations ont d'autant plus de poids qu'elles proviennent de citoyens qui vivent et/ou votent dans la circonscription du député concerné.

La lista des députés occitans, ainsi que leur adresse email, peut être trouvée à partir du site internet : https://www.observatori-occitan.org/propositions-de-loi

Suprimir e/o adaptar lo tèxte en roge


Monsieur le député,

Madame la députée


Je souhaite attirer votre attention sur la proposition de loi de votre collègue Paul Molac relative à la " Protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion ", qui sera étudiée en séance publique ce jeudi 13 février.


A noter que si cette PPL n°2548 a bien été votée par la commission des affaires culturelles mercredi 5 février, je suis consterné(e) de voir qu’elle a été amputée d'éléments fondamentaux, notamment en ce qui concerne les articles tendant à favoriser leur enseignement. Par votre action, il est primordial que vous puissiez contribuer à l’adoption d’un texte plus ambitieux, notamment en matière d'enseignement, et cela dans l'intérêt du maintien de la transmission de nos langues en péril d’extinction. Car pour assurer la pérennité des langues régionales, des moyens conséquents doivent être mis en place pour assurer leur transmission. A l'heure où celle-ci se réalise dans l’immense majorité grâce à l'école, il convient d’en renforcer les moyens alors que la réforme du bac en cours a des répercussions très négatives pour leur enseignement dans les lycées.


En vous remerciant par avance pour votre mobilisation lors de l’examen de cette proposition de loi le 13 février prochain dans l’hémicycle, je vous prie de bien vouloir recevoir, monsieur le député/madame la députée, en mes sentiments les meilleurs.


Prénom/nom

Adresse complète ou simplifié (Ville/Village + CP)

0 vue
  • Twitter Icône sociale
  • IEO sus Facebook

(C) 2020 per IEO

Contactar : comunicacion[@]ieo-oc.org

Sinhalar : alerta[@]ieo-oc.org

Ce site est géré et financé par l'IEO sans argent public

Observatòri de la Lenga Occitana
en çò de l'Institut d'Estudis Occitans

11 Car. Malcosinat

31000 Tolosa